TÉLÉPHONE: 450-587-5901 | HEURES D'OUVERTURE

CONTRECŒUR ADOPTE SON BUDGET 2017

A+ A- A

Le conseil municipal de la Ville de Contrecœur, déposait ce mardi 13 décembre en assemblée extraordinaire, ses propositions pour les prévisions budgétaires 2017 ainsi que pour le plan triennal d’immobilisations (PTI) 2017-2018 2019.

 Compte de taxes pour la maison unifamiliale moyenne

Pour le propriétaire d’une maison unifamiliale moyenne évaluée à 244 844 $, le compte de taxes 2017 s’établira à 2 091,33 $, ce qui représente une légère hausse de 0,9 %, soit 18,61 $.

vue-aerienne-sortie-119-aut-30-ville-contrecoeur-2011-2Le taux de taxes est légèrement à la hausse passant de 0,597 $ à 0,6046 $ par 100 $ d’évaluation pour les contribuables de Contrecœur. Pour le secteur résidentiel, les tarifs des services d’eau, de matières résiduelles, d’égout ou de fosse septique sont fixes et ne subissent aucune augmentation en 2017.  

Le taux de taxation commerciale augmentera légèrement de 1,27 % passant de 1,4646 par 100 $ d’évaluation à 1,4833$/100$. En ce qui concerne le taux industriel, celui-ci augmentera également de 1,27 % en passant de 1,5177 $ à 1,5371 $ par 100 $ d’évaluation en 2017. 

Contrecœur, une Ville sur le fleuve en croissance, présente un budget qui respecte la capacité de payer de ses contribuables tout en ne limitant pas pour autant ses projets de développement et ses investissements. « Nous tenions à situer l’augmentation du taux de taxation près de l’IPC » (Indice des prix à la consommation), mentionne la mairesse de la Ville de Contrecœur, Mme Suzanne Dansereau. « Nos principaux objectifs financiers visent la mise en place de la Zone industrialo-portuaire, à faciliter l’accès au transport en commun en instaurant des services express au cours de la prochaine année, à optimiser nos voies d’accès et à mettre en œuvre le plan d’action de la Politique des familles et des aînés. Nous continuerons de demeurer à l’affût des programmes de subvention afin de financer des projets autrement que par l’emprunt dans le but de réduire notre dette, » ajoute la mairesse.

Le budget 2017 se chiffre à 13 880 735 M$, en hausse de 4,67 % par rapport à celui de 2016 qui s’élevait à 13 261163 M$. Pour équilibrer son budget, la Ville pourra compter sur des revenus supplémentaires provenant de l’augmentation de sa richesse foncière qui passera de 1,032 milliards $ à près de 1,063 milliards $.

 Plan triennal d’immobilisations (PTI)  2017-2018-2019: des projets totalisant 6,189 030 M$ en 2017

Pour ce qui est du Plan triennal d’immobilisations (PTI) 2017-2018-2019, le conseil municipal a planifié des investissements de l’ordre de 28 M$. Parmi les projets de 2017, mentionnons la construction et le réaménagement de la bretelle à la sortie 119 (rue Saint-Antoine) de l’autoroute 30 permettant de relier la nouvelle rue Bourgchemin, l’aménagement du parc Rémi-Lamoureux en vertu du plan directeur des parcs et espaces verts, la mise à niveau de la flotte de véhicules, l’élaboration de plan et devis ainsi que la réhabilitation des infrastructures municipales en respectant le plan d’intervention de la Ville, l’amélioration de bâtiments municipaux ainsi que le déploiement de la nouvelle image identitaire de la Ville de Contrecœur. « En 2018 et 2019, nos investissements seront guidés par l’évolution de plusieurs dossiers, notamment le développement de la Zone industrialo-portuaire et du Pôle logistique régional, la rénovation de l’usine de filtration et la mise aux normes de capacité de l’usine d’épuration des eaux usées. N’oublions pas que 2018 sera une année marquante historiquement puisqu’il y aura les célébrations du 350e de fondation de notre ville. Le comité organisateur de la Corporation du 350e s’affaire à préparer une programmation haute en couleur favorisant les rencontres citoyennes, tout en mettant en valeur l’histoire et le dynamisme de Contrecœur et de sa communauté », précise la mairesse Suzanne Dansereau.

À partir de l’onglet VILLE, cliquez sur la page BUDGET ET FINANCE pour consulter la présentation du budget 2017 ainsi que le programme triennal d’immobilisations 2017-2018-2019.