TÉLÉPHONE: 450 587-5901 | HEURES D'OUVERTURE

EXPANSION DU PORT DE MONTRÉAL SUR LE TERRITOIRE DE CONTRECŒUR

A+ A- A

« Je suis ravie pour notre population et pour toute la région de l’annonce de l’Administration du Port de Montréal (APM); un propriétaire riverain de près de quatre km le long de la rive du fleuve Saint-Laurent sur notre territoire », mentionne d’entrée de jeu la mairesse Mme Maud Allaire. Elle ajoute d’ailleurs que seul le site de Contrecœur présente les caractéristiques requises pour permettre au Port de Montréal de soutenir à long terme la croissance du marché du conteneur; espace requis en zone industrielle, proximité des principaux axes routiers (A30 et 132) et du réseau ferroviaire (CN), potentiel de développement périphérique en cohérence et complémentarité avec les activités du Port.

Le Port de Montréal doit planifier son expansion pour répondre à la croissance soutenue du marché du conteneur dans la grande région de Montréal. Depuis plusieurs années, la population de Contrecœur entend parler de l’expansion du Port et depuis 2014, l’APM travaille intensivement sur les démarches, études et différentes évaluations afin que la construction puisse commencer en 2019-2020 et le début des opérations, en 2023-2024.

Rappelons que le terminal de Contrecœur permettra au Port de Montréal de consolider sa position de plaque tournante du commerce nord-américain et porte d’entrée majeure du commerce international. À terme, les installations de Contrecœur devraient alors manipuler annuellement environ 3,5 millions de conteneurs EVP.

Contrecœur va devenir un centre de distribution et de manutention majeur et le pôle logistique régional est directement relié à ces travaux d’expansion du Port de Montréal. L’APM est un important partenaire des villes de la MRC de Marguerite-D’Youville dans le projet de pôle logistique régional.

La mairesse Allaire soutient qu’un développement portuaire à Contrecœur est un projet structurant pour la région, en cohérence avec les orientations de développement de sa Ville et avec les investissements prévus à plusieurs égards; projets de zones industrialo-portuaires Contrecœur-Varennes, pôle logistique régional, technopole, Cité 3000.

De plus, la concentration des acteurs de l’industrie maritime dans la grande région de Montréal et la présence d’une chaîne logistique bien établie militent en faveur d’une expansion à proximité du Port de Montréal.

Comme la mairesse de la Ville le mentionnait hier (1er février 2018) dans les médias locaux et nationaux, le projet de Contrecœur contribuera de façon importante au dynamisme économique de la région. La création d’emplois, tant pour la phase de construction que pour l’exploitation du nouveau terminal, est accueillie favorablement par les travailleurs et les entreprises de la Montérégie. La région détient les ressources requises pour un projet de cette envergure.

« L’exercice de consultation de l’APM est le résultat de quatre années de travail sur le terrain, réalisé dans un esprit de transparence et de collaboration avec la population et les acteurs locaux », tient à le rappeler Mme Allaire. Elle ajoute que l’APM s’est engagée à déployer les efforts requis aux étapes subséquentes pour réaliser un projet se développant dans le respect de la communauté. Les consultations initiées par le Port de Montréal ont permis de cerner les préoccupations locales et de mettre à contribution les acteurs clés dans l’identification de solutions visant à limiter les impacts du projet. Ces éléments sont bien couverts dans l’étude d’impact déposée par le Port de Montréal. « Nous avons confiance que les mesures proposées d’atténuation ou de compensation par l’APM dans le cadre de l’étude permettront d’atténuer de façon importante les impacts prévus », ajoute la mairesse Maud Allaire. D’ailleurs, celle-ci rappelle à la population qu’il y aura des séances de consultation organisées par l’Agence canadienne d’évaluation environnementale, du 27 février au 1er mars dont les détails se retrouvent sur le site de la Ville au www.ville.contrecoeur.qc.ca.

Voici quelques simulations visuelles de l’expansion du Port de Montréal à Contrecoeur :