TÉLÉPHONE: 450 587-5901 | HEURES D'OUVERTURE

FOUR À PAIN : un legs pour le 350e anniversaire de Contrecœur

A+ A- A

En 2017, lors de l’appel de projets lancé par la Corporation des fêtes du 350e anniversaire de la ville de Contrecœur, Culture C a proposé de construire un four à pain sur le site du moulin Chaput. Rapidement le projet d’ajouter un four à pain construit selon la tradition ancienne soumis par Culture C a été approuvé par le Comité des fêtes du 350e anniversaire et entériné par le conseil municipal de la Ville de Contrecœur. Le 4 août dernier, le four à pain a été officiellement légué à la Ville de Contrecœur, en présence de plusieurs invités, dont Xavier Barsalou-Duval, député Pierre-Boucher-Les-Patriotes-Verchères, Stéphane Bergeron, député de Verchères, Maud Allaire, mairesse de Contrecœur, René Laprade, président de la Corporation des fêtes du 350e anniversaire de Contrecœur, Guillaume Ducharme Désilets, président du CA de Culture C, des élus, des représentants de Culture C et de la Corporation des fêtes du 350e et quelques bénévoles qui ont participé à la construction. 

Rappelons que le moulin Chaput de Contrecœur a été construit en 1742 par le seigneur Claude-Pierre Pécaudy de Contrecœur, à la demande de l’intendant Gilles Hocquart. Il s’agit d’un des derniers moulins à vent d’origine au Québec. Le moulin a toujours été bien entretenu grâce à ses propriétaires successifs, dont la dernière, madame Yvette Chaput qui en a fait don à la ville de Contrecœur en mars 1999. Ce moulin banal, classé « bien archéologique » le 11 février 1983, a été durant un siècle et demi au service des Contrecœurois. Le dernier meunier à y avoir exercé son métier fut monsieur Joseph Lafrenière.

« Le moulin a été, à travers les époques, un lieu de rassemblement pour la population locale qui y venait pour moudre le grain. Aujourd’hui, le moulin n’est plus fonctionnel avec son rôle d’origine, il est plutôt un lieu touristique. Avec l’ajout d’un four à pain sur le site, nous estimons que l’endroit deviendra un lieu de rassemblement pour les citoyens, comme c’était le cas jadis » affirme, M. René Laprade, président des fêtes du 350e anniversaire de Contrecœur très fier d’annoncer ce legs à la ville. Fait particulier pour le four à pain de Contrecœur, les portes du four à pain datent de 1880. Elles ont été fabriquées par la fonderie Méthot de Trois-Rivières et nous les avons obtenues grâce à Mme Suzanne Parmentier, membre du Comité des fêtes du 350e anniversaire de Contrecœur.

« Culture C anime le moulin Chaput les samedis de la saison touristique depuis quelques années déjà. Cependant, les visites se faisaient surtout auprès des touristes de passage. Nous voulions créer des événements sur le site du moulin pour attirer la population de Contrecœur et l’idée est venue de faire bâtir un four à pain communautaire. Le but étant d’inviter les gens à venir pique-niquer au moulin Chaput lorsque le four est en fonction et d’en profiter pour faire chauffer pain, pizza et autre. En même temps, cela nous donnait l’occasion de faire un legs à la ville de Contrecœur pour son 350e anniversaire.  L’appel de projets fait par le Comité 350e a été pour nous l’occasion parfaite pour faire une demande de financement et d’utilisation du site municipal. Nous avons l’impression que grâce à ce four à pain, l’histoire du moulin continuera de s’écrire » affirme Guillaume Ducharme Désilets, président du CA de Culture C.

La mairesse de Contrecœur, Maud Allaire se réjouit de ce legs du 350e, qui contribuera à l’animation citoyenne et collective de Contrecœur. Elle souhaite que la population utilise ce four à pain autant que possible! « J’ai le plaisir de célébrer avec les Contrecœuroises et les Contrecœurois une année exceptionnelle qui témoigne des vestiges de notre passé. Le moulin et le four à pain représentent un signe de labeur, de persévérance et de prospérité; des valeurs qui perdurent depuis 350 ans dans l’évolution de notre ville », a ajouté Mme Allaire.

« Le moulin Chaput a longtemps été un centre social et économique de Contrecœur, en plus de faire maintenant partie du riche patrimoine de la région, souligne l’honorable Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme. « L’ajout du four à pain dans le cadre des célébrations du 350e anniversaire de la ville saura sans aucun doute favoriser la vitalité du site et y créer un bel esprit de communauté. »

Quelques essais ont été réalisés au courant des dernières semaines. Le temps est maintenant venu de s’approprier collectivement cette nouvelle installation. Un appel à la population sera diffusé au cours des prochains jours. Surveillez la page Facebook Contrecœur 350 ans de fierté ou communiquez avec le comité à info@350contrecoeur.ca!