TÉLÉPHONE: 450 587-5901 | HEURES D'OUVERTURE

Nouveaux sentiers multiusages en forêt à Contrecœur un legs pour le 350e anniversaire

A+ A- A

Un réseau de sentiers multiusages sera nettoyé, aménagé, balisé et valorisé à Contrecœur dans le parc Barbe-Denys-De La Trinité, permettant ainsi à la population de Contrecœur et des environs de bénéficier d’un site en nature, au cœur de la ville, et ce, à longueur d’année. Il s’agit d’un legs initié et piloté par la Corporation des fêtes du 350e anniversaire de Contrecœur et la Ville de Contrecœur a approuvé le projet par résolution le 6 février 2018. En plus de la Ville, trois entreprises majeures se sont jointes à ce projet : ArcelorMittal, Grantech et le Port de Montréal. Les démarches ont donc été entamées en collaboration avec une firme spécialisée en environnement pour amorcer un projet qui s’échelonnera sur plusieurs années.

Selon René Laprade, président de la Corporation des fêtes du 350e anniversaire de Contrecœur, « L’idée de léguer à la population de Contrecœur et aux générations futures un parc accessible à l’année a vite rallié les membres du comité du 350e anniversaire. Il en fut de même pour nos partenaires dans ce legs : la ville de Contrecœur, ArcelorMittal, Grantech et le Port de Montréal. Dès cet hiver, les sentiers seront accessibles en raquette. Au printemps 2019, un ponceau sur pilotis sera bâti afin de protéger les milieux humides et relier entre eux les quelque 8 kilomètres de sentiers. Ultimement, le parc aura bénéficié d’un nettoyage, du balisage de sentiers, de l’intégration de panneaux d’interprétation, de quelques structures (bancs, ponceaux, observatoire) et d’une mise en valeur ».

« Le parc Barbe-Denys-De La Trinité est une zone de conservation protégée d’environ 5,3 millions de pieds carrés. Ce secteur boisé situé au cœur de la ville permettra aux citoyens de jouir d’un parc naturel facilement accessible pour tous. La Ville de Contrecœur poursuivra le travail entamé et à terme, les sentiers du parc auront, entre autres, été reboisés, on y retrouvera des aménagements agroforestiers ainsi que des panneaux de signalisation et d’interprétation. Avec ces nouveaux aménagements, le conseil municipal souhaite valoriser ce parc et le redonner aux citoyens. Nous prévoyons réaliser ces travaux sur une période de 5 ans », annonce Mme Maud Allaire, mairesse de Contrecœur. À titre de rappel, le parc a été nommé en l’honneur de Barbe Denys, l’épouse d’Antoine Pécaudy, le fondateur de Contrecœur.

« Nous avons constaté dès notre première visite du parc qu’il s’agissait d’un remarquable espace naturel en milieu urbain. Dans nos projets, nous cherchons à favoriser le mieux-être des communautés à travers une symbiose entre la forêt, l’humain et son environnement. Nous percevons la nature comme un ensemble dans lequel les écosystèmes et les activités sociales sont en constante collaboration, et ce, tout en préservant le côté « sauvage » du mieux possible. C’est d’ailleurs ce qui guide notre intervention au parc Barbe-Denys-De La Trinité », affirme Simon Côté, coordonnateur général chez Arbre-évolution Coop de Solidarité qui agit à titre de consultant pour le projet en question.

« Pour nous, il n’y a aucun doute, ce projet de mise en valeur d’un espace nature situé à quelques pas de nos installations est un atout majeur. Dans notre plan de développement durable et notre engagement envers l’environnement, les humains, la communauté, l’air, le sol et l’eau sont priorisés. La Ville de Contrecœur se démarque comme un milieu de vie unique. Un important pourcentage de nos employés y réside et c’est pourquoi, entre autres, nous participons à ce projet dont les effets concrets sur la qualité de vie sont indéniables », a pour sa part déclaré Gilles Quenneville, vice-président et directeur général, Ressources humaines et Affaires juridiques, ArcelorMittal Produits longs Canada.

« Pour Grantech, cette année du 350e anniversaire a été plus que mémorable. Il était donc important pour nous de s’impliquer dans la réalisation du Parc Barbe-Denys-De La Trinité, afin de souligner ce nouveau projet tourné vers l’avenir.  Il rejoint bien nos valeurs d’engagement de longue date envers la communauté de Contrecœur, en plus de promouvoir le développement durable. En tant qu’entreprise familiale, il est prioritaire pour nous de s’impliquer pour les générations futures et ce parc sera certainement un lieu accessible et rassembleur pour tous. La venue de ce nouvel espace vert sensibilisera et renseignera la population sur les écosystèmes qui nous entourent, tout en offrant la proximité de la nature en ce milieu urbain », d’ajouter Stéphan Gosselin, directeur général de Grantech.

« Pour le Port de Montréal, la décision d’investir dans ce parc nature s’est prise instantanément. Le projet rejoint parfaitement notre vision en matière d’engagement, d’innovation, de responsabilité et de collaboration. Depuis quelques années déjà, nous collaborons à différents projets et activités communautaires et travaillons de près avec la Ville de Contrecœur et ses organismes. Ce parc deviendra, au-delà des fêtes du 350e, un legs offert aux citoyens d’aujourd’hui et aux générations à venir », indique Mélanie Nadeau, directrice des communications de l’Administration portuaire de Montréal.