TÉLÉPHONE: 450 587-5901 | HEURES D'OUVERTURE

Présentation

A+ A- A

ASSAINISSEMENT DES EAUX

RENÉ LUSSIER
Chef de la Division de l’assainissement des eaux
450 587-5901, poste 242
lussierr@ville.contrecoeur.qc.ca

L’usine de filtration est située au 160, rue Ducharme.

Techniciens, techniciennes en assainissement des eaux

Danielle Auclair
Catherine Bouchard
Pierre Boulerice
Denise Chicoine
François Laberge
Christian Leblanc

Journaliers spécialisés à l’usine de filtration

Jean-Philippe Mandeville
Sébastien Lussier

Un directeur, bien appuyé par une équipe de techniciens et techniciennes qui se relaient en permanence, veille à ce que l’eau consommée par les citoyens de Contrecœur soit toujours d’excellente qualité. L’équipe s’assure également que les eaux usées soient épurées avant de retourner au fleuve.

L’usine de filtration est en opération depuis 1968. Sa capacité de production actuelle est de 12 250 000 litres par jour. L’eau est puisée dans le fleuve à plus de 250 mètres de la rive.

Au début de l’année 2007, la Ville de Contrecœur a conclu une entente visant l’opération des installations d’assainissement des eaux de la municipalité de Verchères. Cette entente, profitable aux deux parties, permet de mettre au service de la ville voisine, les compétences de notre équipe d’opérateurs et d’opératrices chevronné(e)s.

MISE À NIVEAU DE L’USINE DE FILTRATION

Bloc61image1-200812583838De 2005 à 2007, la Ville de Contrecœur a procédé à la mise aux normes de ses infrastructures d’alimentation en eau potable. La vétusté du système de clarification et le respect des normes du Règlement sur la qualité de l’eau potable motivaient cette intervention. Plus précisément, les travaux consistaient à remplacer le décandeur Accelator® utilisé depuis plusieurs années par l’usine de filtration.

Contrecœur bénéficie maintenant de la première installation de clarification à flottation d’air dissout AquaDAF® au Canada. Avec ce procédé, les 7 740 citoyens de Contrecœur peuvent non seulement compter sur des installations de traitement de l’eau à la fine pointe de la technologie, mais surtout sur des équipements fiables leur assurant un approvisionnement en eau de qualité et en quantité suffisante.

Ces travaux ont nécessité des investissements d’environ 2,7 millions de dollars, dont une subvention de 1 266 000 $ accordée par le Programme d’infrastructures Québec-Municipalité.

Ce projet a été réalisé en collaboration avec divers intervenants dont la firme d’ingénieurs Dessau-Soprin, Degrémont technologies et BPR.

Le procédé AquaDAF® est simple et comporte peu de pièces mécaniques immergées, ce qui requiert peu d’entretien. Les principales étapes comprises dans le procédé sont :

  1. Mélange rapide : Cet équipement permet de réaliser l’étape de coagulation;
  2. Floculation : Cette étape intégrée au procédé peut fonctionner avec ou sans polymère dépendamment de sa conception;
  3. Clarification par flottation : Le procédé de flottation permet l’enlèvement des matières en suspension produites suite à la floculation, il est particulièrement efficace pour l’enlèvement des algues et de la couleur;
  4. Évacuation hydraulique des boues : La production de boues correspond à moins de 2 % du volume d’eau clarifiée et les boues sont concentrées à des valeurs voisines de 0,3 et 0,5.

 

 

 

Visite-usine-Contrecoeur-4-200812295126-droite-200833133032