TÉLÉPHONE: 450 587-5901 | HEURES D'OUVERTURE

Colonies de vacances

A+ A- A

Les colonies de vacances
« Hier à aujourd’hui »

HIER

Privilégiée par sa situation géographique, en bordure du majestueux fleuve Saint-Laurent, Contrecœur fut un site de choix pour l’installation de colonies de vacances pour les jeunes au début du siècle dernier.

L’histoire de Contrecœur n’est pas complète si on ne parle pas de l’existence de ses colonies. En effet, Contrecœur a été témoin de l’existence de cinq colonies de vacances sur son territoire. Actuellement, nous comptons deux colonies de vacances actives :

  • Colonie de vacances des Grèves, la plus ancienne colonie au Québec
    (pour jeunes francophones) située au 10 350, route Marie-Victorin;
  • Colonie Sainte-Jeanne-d’Arc, située au 10 020, route Marie-Victorin.

La colonie des Grèves, organisation à but non lucratif, était uniquement réservée aux garçons de 7 à 12 ans provenant de milieux défavorisés. La colonie vivait de subventions. On ne demandait aux colons qu’une simple cotisation selon les moyens de la famille.

En 1926, l’abbé Adélard Desrosiers, fondateur de la colonie Des Grèves, ouvrit une colonie pour filles, la Colonie Sainte-Jeanne-d’Arc. Subventionnée par les Fédérations des œuvres de charité canadiennes-françaises et le Club Kiwanis, la Colonie Sainte-Jeanne-d’Arc était considérée comme un modèle par la beauté de son site, sa propreté et l’ordre qui y régnait.

AUJOURD’HUI LA COLONIE SAINTE-JEANNE-D’ARC

La Colonie Sainte-Jeanne d’Arc a pour mission d’offrir à des jeunes filles, âgées de 6 à 16 ans vivant différentes situations socio-économiques, un camp de vacances comportant un programme d’activités de loisir de qualité, diversifié, éducatif et unique.

L’essence de cette mission consiste à rendre accessible l’expérience-camp aux campeuses, et ce, particulièrement pour les filles provenant de familles à faible revenu. Pendant la période estivale, la Colonie Sainte-Jeanne d’Arc offre cinq séjours d’une durée de six ou neuf nuitées pour les filles de 6 à 16 ans. Les groupes sont composés de 8 à 16 campeuses du même âge et ayant des intérêts communs.

Pendant la période scolaire, la Colonie Sainte-Jeanne d’Arc offre un service de répit pour les enfants de 6 à 12 ans les fins de semaine. Ce service est un partenariat avec le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est et le Centre jeunesse de Laval.

En mai et juin, la Colonie Sainte-Jeanne d’Arc offre le service de classe nature aux écoles. C’est l’occasion idéale de faire vivre une sortie scolaire en plein air aux élèves.

Pour toute information, communiquez avec le secrétariat de la Colonie Sainte-Jeanne-d’Arc aux numéros suivants : 450 743-8265 ou 1 800 383-0098.

Vous pouvez également consulter leur site internet, en cliquant ici.

AUJOURD’HUI : LA COLONIE DE VACANCES DES GRÈVES

070606041pourlesite-200852211373En 2007, la Colonie de vacances des Grèves accueille des groupes qui veulent profiter de son site enchanteur pour toutes sortes d’occasions : pique-nique d’entreprise, d’association, familial, journée et séjour plein air pour les jeunes. Des pavillons et des chalets situés en bordure du fleuve sont disponibles pour location.

Pour toute information, communiquez avec le secrétariat de la Colonie de vacances des Grèves aux numéros suivants : 450 742-4767 ou 1 800 368-0168.

Création de la Coopérative de solidarité du parc régional des Grèves

070606094pourlesite-200852895142Le 6 septembre 2006, la Colonie des Grèves, le Cégep de Sorel-Tracy, QIT Fer et Titane inc., Kinoglobe et les villes de Contrecœur et de Sorel-Tracy ont fondé la Coopérative de solidarité du parc régional des Grèves. Conjointement, ils ont décidé de mettre de l’avant le projet discuté depuis mars 2003, de créer un parc régional appelé à devenir une vitrine sur les expériences innovantes de développement durable et de technologies vertes en harmonie avec le milieu naturel.

Plagesectionpourlesite-2008522113951Ce projet de parc régional permet l’accès à un plus grand nombre de citoyens à un espace naturel exceptionnel et une réappropriation collective du fleuve Saint-Laurent.

Ce parc répond aux besoins spécifiques des amateurs de sport, de plein air et d’activités liées à l’apprivoisement et à la connaissance des milieux naturels particuliers du Parc.

Piste de ski de fond dans le parc

Un des aspects les plus intéressants et des plus concrets du projet du Parc régional donnera aux amateurs de ski de fond un accès gratuit à un plus grand nombre de pistes damées mécaniquement. En effet, la Colonie des Grèves, située à Contrecœur, et le Parc de plein air de Sorel-Tracy ont procédé à la liaison de leurs pistes de ski de fond et permettent ainsi aux amateurs d’utiliser les deux réseaux entretenus mécaniquement damés en double, pour près de huit kilomètres et demi linéaires. Les amateurs peuvent aussi profiter de surcroît de plusieurs kilomètres de sentiers rustiques.

De plus, sur place, il y a possibilité de location de ski et de raquette moyennant un léger coût.

Activités, camp de jour, location et hébergement

Pour plus amples renseignements, consultez le site Internet de la Colonie des Grèves.
www.coloniedesgreves.com

Colonie des Grèves
10 350, route Marie-Victorin
Contrecœur (Québec)
450 742-4767

Photographies : Gestion AlterEgo