TÉLÉPHONE: 450 587-5901 | HEURES D'OUVERTURE

Armoiries

A+ A- A

Établie sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent depuis 1668, la Ville de Contrecœur possède un passé prestigieux. Son histoire est une richesse et sa vigueur justifie toujours sa devise : « À cœur vaillant tout est possible ».

 armoiries

De gueules à la bande d’or chargée de trois cœurs de gueules, accompagnée de deux grappes de raisin d’or, feuillées du même. L’écu est soutenu à dextre par un lion d’or et à senestre par un griffon aussi d’or.

Les armoiries, adoptées par la Ville de Contrecœur, rappellent qu’elle est située dans l’ancienne seigneurie de ce nom, concédée à Antoine Pécaudy de Contrecœur, natif de Vignieu en Dauphiné en France.

Les armoiries de la ville de Contrecœur empruntent donc aux armoiries de la famille Pécaudy les « trois cœurs » placés sur la bande en modifiant cependant quelques couleurs. La bande étant « d’or » au lieu d’être verte, et les cœurs étant « rouges » au lieu d’être d’or. « Deux grappes de raisin » ont été introduites afin de rappeler la première seigneuresse de Contrecœur, Barbe Denys de la Trinité, en l’honneur de qui la paroisse de Contrecœur aurait été érigée sous le vocable de la Sainte-Trinité. L’écu des armoiries de Contrecœur est soutenu par « un lion et par un griffon ». Le « lion » est extrait des armoiries de la famille Pécaudy et le « griffon », des armoiries de la famille Denys.

UTILISATION DU LOGO ET DES ARMOIRIES DE LA VILLE DE CONTRECŒUR PAR LES CITOYENNES, CITOYENS, ORGANISMES, ASSOCIATIONS, ENTREPRISES :  

Toute demande d’utilisation du logo ou des armoiries doit être soumise

au Service des communications de la Ville :
5000, route Marie-Victorin, Contrecœur (Québec)  J0L 1C0
450 587-5901, poste 235

Utilisation des armoiries : Les armoiries sont réservées pour les communications du conseil municipal, du cabinet de la mairesse et aux événements protocolaires. Elles sont entre autres, sur le drapeau devant la mairie et celui dans la salle du conseil municipal, sur la mosaïque des élus municipaux et devant chacun des élus dans la salle du conseil municipal. Elles sont également, bien en vue, gravées sur l’immense panneau de verre dans la salle du conseil à la mairie. De plus, on les retrouve sur le site Internet de la Ville ainsi que dans le titre de la chronique de la Ville de Contrecœur; chronique publiée chaque semaine dans le journal La Relève.